PROJETS et PERSPECTIVES

 

Thématique Équipe et objets d’étude

Outre notre thématique majeure qui constitue le premier axe de nos orientations – la rédaction des Dictionnaires régionaux, - et à cet effet a pu se concrétiser le premier volume intitulé Provincia judaica, la tenue de Séminaires annuels et d’un Colloque international en novembre 2006** a permis à l’Équipe NGJ jadis parisienne, d’être « visible » en Province, dans la Ville et dans la Région, de travailler avec d’autres structures universitaires en place (locale et avoisinantes), et de favoriser de la sorte échanges et relations de recherche.

** Séminaires 2005-2006, thème : Les Juifs méditerranéens au Moyen Âge. Culture et prosopographie, publié aux Éditions du Cerf, 2010.

Séminaires 2006-2007 et 2007-2008, thème développé sur deux ans : Juives et Chrétiennes au Moyen Age et à l’époque moderne. Parentés, rite, culture.

Séminaires 2008-2009 et 2009-2010, développé sur deux ans, sur Le Patrimoine juif en France et en Europe ; sujet qui s’inscrit dans les objectifs de l’Équipe – aider à la sauvegarde des vestiges juifs médiévaux – et qui donne une forme de légitimité et de toile de fond à l’entreprise des Dictionnaires régionaux.

Quant au Colloque sur 1306 (novembre 2006), il nous fut suggéré en quelque sorte par le Ministère de la Culture (Célébrations Nationales) qui a aidé à la réalisation matérielle de sa future publication.

Réalisation de nos projets : Publications

Publications 2005-2009

1. Le Registre du Consistoire de Paris. 1809-1810. Présentation par Élie NICOLAS et Claudie BLAMONT, Paris, Cercle de Généalogie juive, publication de la « Nouvelle Gallia Judaica », 2005, 156 pages.

Résumé : Lors de la Commune de 1871, la destruction de l'Hôtel de Ville et du Tribunal a entraîné la perte de l'état civil des Parisiens et des déclarations des noms de Juifs (décret du 20 juillet 1808). Le Consistoire Central des Israélites a heureusement tenu un registre nominatif des déclarants reprenant les informations essentielles des déclarations en Mairie. Registre qui, aujourd'hui conservé au Jewish Theological Seminary of America (USA), a donc fait l'objet de l'édition et de la publication de ce volume.

2. L’expulsion des juifs de Provence et de l’Europe méditerranéenne (XVe-XVIe siècles). Exils et conversions, En mémoire de Georges Duby, Actes du Colloque international déroulé à l’Université Paul Valéry ( Montpellier les 10-12 septembre 2001) , sous la direction de Danièle IANCU-AGOU, Paris-Louvain (Publication de la « Nouvelle Gallia Judaica » chez Peeters), 2005, 285 pages. Vingt contributions partagées en trois thèmes autour du 500e anniversaire de l’édit d’expulsion des Juifs de Provence médiévale (réitération de l’édit le 31 juillet 1501 appliqué dans les faits en septembre 1501) : I. De l’insertion à l’expulsion : Les Juifs en Provence au XVe siècle. II. Les expulsions alentour. Chemins (comtadins, italiens, levantins et maghrébins) de l’exil provençal. III. Conversos-néophytes. Pour une typologie.

3. En troisième lieu, afin de mettre en œuvre le projet initial de l’Équipe NGJ (le Dictionnaire de géographie historique pour lequel un découpage par régions fut envisagé par les directeurs successifs), la « Topographie des quartiers juifs en Provence médiévale », publiée en 1974 dans la Revue des Études juives, a été actualisée.

Enrichie et augmentée, la « Provincia judaica ». Dictionnaire de géographie historique des Juifs en Provence médiévale. Préface de Noël Coulet, est parue aux éditions Peeters en février 2010.

Cette mise à jour constitue le premier volume du Dictionnaire de géographie historique du projet de la « Nouvelle Gallia Judaica », formation que la Ville de Montpellier (grâce alors à son Maire Georges Frêche), a installée au cœur de ville en 2003, dans un immeuble prestigieux qui abrite des vestiges hébraïques médiévaux comme on souhaiterait en trouver sur le terrain provençal.

4. Collection de la Nouvelle Gallia Judaica chez Cerf.

a. A pu paraître en janvier 2008 le troisième volume de cette Collection fondée au départ par Gilbert Dahan. Il s’agit du livre de Denis LÉVY WILLARD, Le livre dans la société juive médiévale de la France du Nord, Paris (Cerf, Nouvelle Gallia Judaica), 2008, 213 pages. Il est préfacé par Gérard Nahon, Directeur d’un Mémoire soutenu en son temps à l’EPHE devant un jury composé des trois Responsables de l’Equipe (G.Nahon, G.Dahan et D.Iancu-Agou).

b. Sont parus en mars 2009 les Actes du Colloque international de la NGJ, (13-14 décembre 2004), intitulé : Des Tibbonides à Maimonide. Rayonnement des juifs andalous en pays d’Oc médiéval. Ce Colloque s’est inscrit dans les impératifs de calendriers commémoratifs : en effet, Maïmonide, décédé le 13 décembre 1204, figure avec la traduction hébraïque du Guide des Egarés (son opus magnum, traité arabe en caractères hébreux), du 30 novembre 1204, dans « Les Célébrations Nationales 2004 » du Ministère de la Culture. Il a été co-édité par Danièle IANCU-AGOU et Élie NICOLAS (15 contributions ; 250 pages) ISBN : 978-2-204-08810-7. Une traduction italienne est en cours aux Éditions Jaca Book.

c. Le volume remis le 20 mai 2008 aux Éditions du Cerf, contient les contributions présentées du Séminaire de la NGJ durant l’année universitaire 2005-2006 : Les Juifs méditerranéens au Moyen Age. Culture et prosopographie (9 contributions ; tapuscrit de 180 pages).

5. Diffusion de la recherche

SEMINAIRES Années 2008-2009, 2009-2010 :

Patrimoine juif européen au Moyen Âge et à l'époque moderne

Année 2008-2009 cliquer ici pour voir le programme.

 

Année 2009-2010 cliquer ici pour voir le programme.

 

Les Séminaires sont régulièrement diffusés par la Société des Historiens Médiévistes de l’Enseignement Supérieur Public (SHMESP), par l’Académie du Vaucluse à Avignon, et par l’Université de Bologne (Italie, contact : Professeur Mauro Perani) ; pour le grand public par L’Association culturelle des Juifs du Pape (leur Revue L’Echo des Carrières), et par la presse locale montpelliéraine.

Diffusion de l’information scientifique

La « Nouvelle Gallia Judaica » est sollicitée régulièrement pour son expertise scientifique et sa participation à l'organisation d'expositions mettant en scène le passé juif en France. Notamment les Catalogues d’Expositions à Nîmes (Carré d’Art, sur Savoirs livresques et culture hébraïque, 19 juin-30 septembre 2007), et à Marseille (Archives départementales des Bouches-du-Rhône, sur Les Juifs de Provence au Moyen Age, 9 mars-14 juin 2008)

Adaptation au contexte local :

Rue de la Barralerie et rue du Palais des Guilhem à Montpellier, participation effective à la rédaction du contenu des sept vitrines visibles par les passants, afin de sensibiliser le public à l’Opération de Fouilles autour de la Synagogue médiévale, et de montrer les résultats déjà obtenus avec la restauration du mikvé médiéval. A été mise en relief aussi l’installation de notre Équipe dans ce lieu de mémoire, emplacement privilégié et réellement incitatif pour nos travaux, manifestations et projets.

Ce rapport à la région est fondamental, et la NGJ s’enorgueillit d’être devenue depuis son installation un partenaire régional important en matière de judaïsme médiéval. Ces vitrines ont été mises officiellement en place durant l’automne 2008 : y est mentionnée la part scientifique accomplie par notre Laboratoire.

Action au niveau national :

La Conseillère Municipale Marie-Michèle Esnard de la Ville de Chinon (Indre et Loire), s’était adressée dès 2004 à notre Équipe dans le but de faire réaliser une étude documentée et scientifique sur les Juifs de Chinon – et ceci afin d’inscrire dans l’histoire patrimoniale locale la relation d’un épisode dramatique qui affecta les juifs chinonais en 1321.

Pour ce faire, Annegret HOLTMANN-MARES, docteur de l’Université de Trèves (Allemagne) – Université avec laquelle nous avons des liens étroits de collaboration scientifique – a été désignée ; auteur d’une thèse sur Les Juifs du Comté de Bourgogne au Moyen Age publiée à Hanovre en 2003 (en allemand), actuellement enseignante à l’Université technique de Darmstadt, elle vient donc d’achever, grâce à notre recommandation, cette étude demandée par la Ville de Chinon, et l’a présentée au Séminaire de la NGJ le lundi 2 juin 2008, ouvrant notre cycle sur « Le patrimoine juif en France et en Europe ». Nous nous réservons naturellement la possibilité de publier cette excellente étude dans la Collection de la NGJ chez Cerf.

Relations internationales :

Nous collaborons étroitement avec des Collègues des Universités européennes d’Espagne (Barcelone, Saragosse, Tudèle, Gérone, Lérida), d’Italie (Bologne, Pise), d’Allemagne (Trèves, Darmstadt, Heidelberg) : ils participent tour à tour à nos manifestations (Colloques et Séminaires), et réciproquement. Les Collègues allemands restent engagés dans nos projets de Dictionnaires régionaux (Alsace, Savoie, Bourgogne).

Fermer cette fenêtre

 

 

Nouvelle Gallia Judaica

UMR 8584

Imprimer Contact Une du Labo Imprimer Contact Plan du site Crédits Téléchargez les Plug-Ins